Architecture

 Mortiers et pierres de la tour des Minimes du château d’Amboise (1495-1496)

Responsable: Alain Salamagne, professeur à l’Université de Tours (CESR)

Ce projet a débuté en novembre 2011, grâce à un financement de la MSH Val de Loire.  Le relais a été pris par la Fédération 3482, mais le projet n’a été que partiellement réalisé. Néanmoins, la première phase d’analyse des mortiers et lames minces a été lancée et certaines analyses ont pu être réalisées par un laboratoire de l’Université de Nancy :

– 11 mortiers ont été échantillonnés pour cette étude

– des lames minces ont été réalisées à partir des échantillons référencés L’observation au microscope pétrographique a confirmé l’homogénéité des mortiers prélevés.

– Les observations au MEB (FEG XL 30 équipé d’un spectromètre EDS EDAX) ont été faites sur des échantillons afin de caractériser la nature de la chaux Les mortiers et les enduits prélevés pour cette étude ont probablement été élaborés avec une seule et même provenance de chaux.

– L’analyse a permis d’établir les relations entre mortiers et enduits.

En dépit des difficultés dues aux contraintes de gestion annuelle des budgets, cette opération a permis une expérience d’interdisciplinarité forte entre SHS, Sciences des matériaux et Sciences de la terre et de l’univers.

Liste des laboratoires et institutions impliqués :

– Maison des Sciences de l’Homme du Val de Loire, Tours

– Centre d’Études Supérieures de la Renaissance UMR 7323, CNRS / Tours

– Centre d’Études Supérieures des Civilisations Médiévales UMR 6223

– EA 6293 GEHCO (Géo-hydrosystèmes continentaux)

– Service Archéologique Départementale du Maine-et-Loire

– Direction de l’Inventaire du Patrimoine, région Centre Val de Loire

– Fondation Saint-Louis

– Entreprise Hory-Chauvelin

– Institut Jean Lamour, UMR 7198 (CNRS / université de Lorraine), Département de Chimie et Physique des Solides et des Surfaces (CP2S), Équipe 207 « Matériaux pour le Génie Civil » (IUT de Nancy-Brabois)